Coalition pour la vie active

Accueil | Nous Joindre | English

Nouvelles du conseil 25 Février 2003

Madame la ministre,

Je reviens de Bathurst, au Nouveau-Brunswick, où j'ai participé à un panel sur l'activité physique à l'intention des ministres du sport, des loisirs et de la condition physique. Bien que les ministres se soient montrés très intéressés par une approche globale de l'activité physique, il semble qu'il y ait confusion sur la définition d'activité physique. En effet, l'annonce de l'injection de 45 millions de dollars pour le mieux-être et la pratique du sport a soulevé bien des questions au sein de nos organismes membres sur la vision fédérale de l'activité physique.

Les membres de la Coalition pour la vie active ont été étonnés et déçus d'apprendre que la totalité des 45 millions de dollars sera alloué à Sport Canada. Suite aux engagements que vous et les ministres de la santé des provinces et territoires aviez pris à l'égard d'une stratégie de promotion de saines habitudes de vie, nous espérions avoir réussi à démontrer l'importance d'investir dans l'activité physique. Le sport n'est qu'un élément de l'enjeu. L'approche qu'Art Quinney et moi vous avons exposée s'inscrit dans une perspective beaucoup plus large. Notre approche répond aux besoins de tous, des aînés comme des aspirants hockeyeurs. Elle interpelle les urbanistes et les ingénieurs des transports. Elle reconnaît les besoins des piétons et des cyclistes, aussi bien que la nécessité d'améliorer les installations sportives pour les jeunes. Enfin, elle encourage la vie active à l'échelle locale pour tous les citoyens.

Les membres de la Coalition s'inquiètent des ressources qui seront allouées à l'activité physique au cours du prochain exercice. Y aura-t-il cette fois des ressources prévues pour l'activité physique dans une optique de promotion de la santé ? La Coalition met tout en œuvre pour prévenir la maladie et améliorer la santé, soutenant les efforts de ses organismes membres pour favoriser la vie active par le biais d'une stratégie axée sur les habitudes de vie. Si l'intention du récent budget était de rapprocher le milieu de la vie active et du sport amateur, nous retombons dans l'ancien modèle qui, depuis 25 ans, a démontré ses limites.

J'apprécierais de votre part des éclaircissements sur cette question. Vous pouvez me rejoindre au (250) 721-7865 ou à fbell@uvic.ca. Au nom de tous les membres de la Coalition, je vous prie instamment de faire en sorte qu'une partie au moins de ces nouveaux fonds s'ajoute aux quelque 4 000 000 $ actuellement consacrés au milieu de l'activité physique. Notre défi est d'inciter et d'aider l'ensemble des Canadiens et des Canadiennes à profiter des bienfaits d'une activité physique quotidienne, afin de bâtir un pays plus sain et plus actif.

Veuillez recevoir, Madame la ministre, l'expression de mes sentiments les meilleurs.

Dr Rick Bell
Président, Coalition pour la vie active

Sitemap